Forum de Jeu de Rôle à univers multiples
 

Partagez|

Annexe : Encyclopédie magique

avatar
GabrielleModératrice & Conteuse à lunettes
Age : 22
Messages : 260
Expérience : 247
Personnages joués : Leslie Phan (d.d.) / Draco Malefoy (i.n.)
Voir le profil de l'utilisateur
Message(ANCRE) Sujet: Annexe : Encyclopédie magique Mer 6 Juin - 10:12

Encyclopédie magique

Te voici dans le bon topic

Vous vous questionnez sur votre pratique de la magie et vous voulez plus amples informations ? Bien, très bien, vous êtes au bon endroit ! Posez vos guêtres et lisez, amis.

A première vue, il paraît aisé de faire de la magie : une baguette, un mouvement, une formule, et c’est parti. En réalité, la magie est bien plus complexe que cela, et l’incantation de sortilèges n’est qu’une de ses branches formelles. On peut faire de la magie sans baguette : les créatures magiques, de façon général peuvent se passer de baguette (les gobelins travaillent ainsi le métal, les elfes de maison claquent des doigts), mais il existe également certaines communautés magiques n’y recourant pas. Nous les détaillerons plus bas.

L’immense majorité du monde magique suit ainsi la formalisation de la magie importée par l’Ordre d’Hermès au IVe siècle avant Jésus Christ, et officialisée au XIe siècle. Cette confrérie de mages que très peu connaissent – ils tiennent à leur discrétion – règne aujourd’hui en maîtresse incontestable sur le monde magique. Ainsi, tous les sorciers apprennent sans se poser de question la magie avec baguette, incantent leurs sortilèges et enchantements de métamorphose bien sagement, tournent dans leur chaudron magique plein de potion bouillonnante.

Cette Encyclopédie magique a pour but de vous éclairer sur le fonctionnement de la magie sur le forum.




Dernière édition par Gabrielle le Dim 1 Juil - 21:47, édité 2 fois
avatar
GabrielleModératrice & Conteuse à lunettes
Age : 22
Messages : 260
Expérience : 247
Personnages joués : Leslie Phan (d.d.) / Draco Malefoy (i.n.)
Voir le profil de l'utilisateur
Message(ANCRE) Sujet: Re: Annexe : Encyclopédie magique Mer 6 Juin - 10:12

Pratiquer les enchantements

Quelques rudiments magiques

XXXX

Quelques rudiments magiques

XXXX





Dernière édition par Gabrielle le Ven 6 Juil - 22:14, édité 1 fois
avatar
GabrielleModératrice & Conteuse à lunettes
Age : 22
Messages : 260
Expérience : 247
Personnages joués : Leslie Phan (d.d.) / Draco Malefoy (i.n.)
Voir le profil de l'utilisateur
Message(ANCRE) Sujet: Re: Annexe : Encyclopédie magique Mer 6 Juin - 10:12

métamorphose
avatar
GabrielleModératrice & Conteuse à lunettes
Age : 22
Messages : 260
Expérience : 247
Personnages joués : Leslie Phan (d.d.) / Draco Malefoy (i.n.)
Voir le profil de l'utilisateur
Message(ANCRE) Sujet: Re: Annexe : Encyclopédie magique Mer 6 Juin - 10:14

Potions


« – Vous êtes ici pour apprendre la science subtile et l’art rigoureux de la préparation des potions, […] je m’attends donc à ce que vous ne compreniez pas grand-chose à la beauté d’un chaudron qui bouillonne doucement en laissant échapper des volutes scintillantes, ni à la délicatesse d’un liquide qui s’insinue dans les veines d’un homme pour ensorceler peu à peu son esprit et lui emprisonner les sens… Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu’une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours » – Severus Rogue, Harry Potter à l’école des sorciers, chp. 8

Les potions

L’art de la préparation des potions demande rigueur et précision : il ne s’agit pas seulement de mélanger des ingrédients au petit bonheur la joie en suivant une recette. Il faut, pour être un bon préparateur de potions, comprendre la signification de chaque ingrédient, connaître les multiples propriétés des plantes, pierres et parties animales, puis les mélanger harmonieusement selon plusieurs grands principes :
- il est souhaitable de mélanger ensemble des ingrédients dont les effets ne s’annulent pas. Ainsi, mettre ensemble un poison et son remède, une substance échauffante et une autre refroidissante est contre-intuitif.
- les ingrédients peuvent subir des étapes de préparation avant d’être mêlés les uns aux autres : ainsi, si l’on veut neutraliser une propriété d’un ingrédient pour en privilégier un autre, on pourra faire quelques préparations en amont. Bien souvent, sécher une plante modifie ses propriétés, de même qu’utiliser une partie plutôt qu’une autre.
- le dosage est, de même, très important, et peut largement influer sur la qualité d’une préparation.
- la magie, enfin, n’est jamais absente du processus : préparer une potion est un rituel qui ne peut être accompli que par un sorcier. Celui-ci insuffle dans chacun de ses gestes sa volonté. La potion n’est ainsi qu’un support à l’expression du souhait du sorcier.

Il existe autant de façon de préparer une potion qu’il existe de préparateur. Ce n’est ainsi pas en vain que Severus Rogue se permet d’annoter, en sixième année, son Manuel avancé de préparation des potions. Les recettes peuvent être optimisées, modifiées, complétées à loisir selon l’intention de chacun et surtout selon son usage spécifique. De même, il est possible d’obtenir des effets similaires à partir d’ingrédients différents, ce pourquoi la potion de confusion et le philtre d’embrouille existent tous deux. De telles entreprises nécessitent, bien entendu, d’immenses connaissances à la fois sur les ingrédients mais également sur leurs rituels de préparation : le chaudron utilisé, les ustensiles, le nombre de fois que l’on agite la potion. Tout cela a un sens et influe sur la qualité de la préparation finale.

En résumé, un bon préparateur de potions doit être rigoureux, précis, inventif et érudit. Les intuitions qui le guident dans la réalisation de ses préparations reposent généralement sur de solides acquis en botanique, bestiaire magique et symboles divers.

Liste des préparations

Pour votre information, vous trouverez ci-après une liste non exhaustive de potions et composés alchimiques classées par catégories. Les catégories elles-mêmes sont ordonnées par ordre alphabétique.


ALCHIMIE (potions issues des travaux en)


Potion de restitution : annule les effets d'un sortilège sur un objet ou une créature et le ramène à sa forme originelle. Elle est généralement ciblée pour lutter contre un sortilège, mais il existerait un composé alchimique miraculeux, l’Alkahest, qui pourrait ramener toute chose à son état originel.

Élixir de longue vie
 : breuvage magique qui prolonge l'existence de celui qui le boit. L'élixir de longue vie est fabriqué à partir de la Pierre philosophale. Il prolonge l'existence mais doit être consommé régulièrement pour atteindre l’immortalité.

Élixir éternel
 : on en trouve quelques mentions dans le Manuel avancé de préparation de potions, l’Elixir Eternel est une potion que l’on peut combiner avec toute autre potion ou objet pour rendre les effets de cette dernière illimités dans le temps. Très utile pour créer des graffitis que l’on ne peut nettoyer, ou immuniser ses parchemins contre l’effet désastreux d’un thé renversé. Ses effets peuvent être contrés par des antidotes ou des enchantements. Rares sont les sorciers capables de la synthétiser, car elle est longue et complexe à produire et nécessite l’utilisation de la Pierre philosophale...


BOOSTANTES (potions)


Potion d'Aiguise-Méninges : permet à celui qui le boit de réfléchir plus aisément. Elle est utile pour neutraliser les effets du sortilège de Confusion. Mais attention : son usage est proscrit lors des examens !

Élixir Cérébral de Baruffio : substance stimulante entrant dans la grande catégorie des potions interdites lors des examens : cet elixir permet d’augmenter la concentration et l'agilité mentale. Il diminue aussi le besoin de sommeil pour le cerveau. Une utilisation prolongée, cependant, rend la potion de moins en moins efficace (ce qui raccourcit le délai entre chaque prise et pousse le sorcier à augmenter les doses), et ne fait que retarder le contrecoup de fatigue qui vient saisir l’utilisateur. Gare à l’addiction !

Solution de Force
 : potion dopante qui augmente la force de quiconque la boit. Attention, elle ne protège ni des luxation d’épaule, ni des claquages !

Potion de puissance : augmente la puissance magique de celui qui la boit pour une durée limitée. En abuser, toutefois, mène à un contrecoup qui peut empêcher un sorcier de recourir à la magie pendant plusieurs heures.

Potion de l'Œil Vif : aussi appelée potion d'Éveil. Il s’agit d’une potion dopante permettant de lutter contre les effets de la fatigue ou d’un évanouissement lié à un traumatisme (crânien, par exemple). Les fêtards l’utilisent fréquemment pour tenir toute la nuit sans coup de mou !

Felix Felicis : aussi appelée chance liquide et très complexe à préparer bien qu’elle figure au sommaire du Manuel avancé de préparation de potions, cette potion apporte à quiconque la boit une chance des plus insolentes. Naturellement, ses effets sont limités dans le temps. L’absorption de la potion provoque une tendance à l’euphorie et peut faire l’objet d’une addiction si elle est consommée trop régulièrement. Elle fut inventée au seizième siècle par le sorcier Zygmunt Budge et connaît encore aujourd’hui un succès certain.

CORPS (potions affectant le)


Potion Affaiblissante : affaiblit physiquement et mentalement celui qui la boit. Il existe diverses recettes : certaines cibles le corps ou l’esprit, d’autres sont plus puissantes ou plus faibles.

Potion aveuglante
 : provoque la cécité de celui qui la consomme. La plupart du temps, un antidote est nécessaire pour retrouver la vue.

Goutte Bâillon : réduit au mutisme celui qui l’ingère. Ses vapeurs suffisent à ce que la personne l'utilisant éprouve des difficultés à formuler ses phrases et à articuler. La goutte ne paralyse pas seulement les cordes vocales, elle empêche aussi une articulation correcte, et même jusqu’à l’idée de parler.

Potion d'Enflure : fait enfler la personne qui la consomme. Ses effets – heureusement temporaires – peuvent être divers : gonflement tel un ballon (ou tel la Tante Marge), ou au contraire ressembler à une potion de gigantisme qui rend plus grand en conservant les proportions du corps.

Vapeurs de fatigue : cette potion liquide dégage des vapeurs qui fatiguent jusqu’à l’évanouissement quiconque les inhale. Ses formes faibles provoquent des bâillement incontrôlés et une profonde envie de dormir. On raconte qu’une forme extrême des Vapeurs de fatigue tuerait quiconque en respirerait trop longuement.

Potion de vertige :  provoque des vertiges et une désagréable sensation de chute constante.

Potion de Vieillissement : permet de devenir plus âgé. Son effet est temporaire mais ne permet pas de passer les limites d’âge mises en place par enchantement.

CRÉATURES MAGIQUES ET ANIMAUX (potions pour les)


Le baume à bec : baume curatif pour le bec de créatures magiques. Il peut être utilisé sur les Augureys, les Diricos, les Focifères, les Occamys entre autres créatures. En revanche, il ne doit pas être utilisé sur les becs de Griffon ou d'hippogriffe.

Cirage à Cornes revigorant : solution à appliquer sur les cornes de créatures magiques afin de les entretenir et de leur rendre leur lustre d’antan. Il est particulièrement efficaces pour les cornes d'Éruptif, de Grapcorne, de Re'em et de Tébo, mais déconseillé pour les licornes qui ne se laisseraient, du reste, pas approcher.

Dragonfortant : potion médicinale et fortifiant pour dragons. Il est très souvent utilisé dans les élevages.

Ratconfortant
 : tonique pour rats. Il est notamment vendu à la Ménagerie magique dans un flacon rouge.

CURATIVES (potions)


Antidote  : ensemble des potions permettant de contrer les effet d’autres potions aux effets néfastes ou d’éléments provoquant une altération de l’état de santé du patient. Il existe ainsi des antidotes contre les poisons, bien entendu, mais également contre les philtre d’amour, contre les paralysies provoquées par des venins ou créatures magiques. Il existe des antidotes génériques (comme le bézoard qui est un antidote à nombre de préparations), mais il est souvent conseillé de préparer des antidotes ciblés, plus efficaces que leurs homologues, et évitant, surtout, une pléthore d’effets secondaires.

Potion Volubilis : permet d’annuler les effets d’un sortilège ou d’une potion de mutisme.

Tonique : permet d’annuler les effets d’un sortilège ou d’une potion de paralysie légère.

Antidote des poisons rares
 : Cette potion a été pensée comme un antidote pour la majeure partie des poisons rares (et puissants). Elle est particulièrement indiquée dans le traitement contre le Poison pernicieux.

Baume d'Asclépiade tubéreuse : baume médicinal probablement fait à partir d'asclépiade tubéreuse, une plante en forme de papillon. Il est utilisé en solution désinfectante et cicatrisante pour les blessures superficielles.

Baume de Chiendent étoilé : baume curatif fait à partir de chiendent étoilé, il permet de soulager les infections de peau. Très dilué dans une crème, il est fréquemment proposé aux jeunes sorciers victimes des ravages de l’acné !

Baume de Lewisie brûlante : médicament magique à application cutanée qui soulage les douleurs musculaires.

Pimentine : permet de soigner le rhume et toutes les maladies bénigne d’hiver, mais a pour effet secondaire de faire fumer les oreilles après absorption.

Potion contre la toux : La potion contre la toux est une potion médicinale qui soigne la toux. L'un des services proposés par Weasley, Farces pour sorciers facétieux est d'envoyer des philtres d'amour à Poudlard en les faisant passer pour de la potion contre la toux.

Potion Wiggenweld : Inventée au XIXe siècle par le sorcier du même nom, la potion Wiggenweld est un puissant remède aux altérations d’état : extrêmement exigeante à préparer, elle fait office de générique à nombre de maux : les paralysies magiques, les somnifères, les empoisonnements légers. Elle est utilisée fréquemment à Saint Mangouste lorsqu’on ne sait pas exactement ce dont souffre un patient.

Remède à la dragoncelle : inventée par Gunhilda de Gorsemoor entre 1556 et 1639, cette potion a permis de sauver nombre de vies.

Poussos : sert à ressouder les os cassés ou à les faire repousser si pour Dieu seul sait quelle raison, ils ont disparus. Ce dernier processus est particulièrement douloureux.

Potion de Régénération sanguine : potion qui aide à reconstituer le sang. Elle est notamment utilisée par les guérisseurs de l'hôpital Ste Mangouste, et contient beaucoup de carotte, ce qui lui donne une teinte orangée.

Essence de dictame 
: extrait d’une plante particulièrement urticante – le dictame – qui permet de soigner les plaies ouvertes en reconstituant les chairs. N’est en revanche d’aucune utilité sur les muscles et les os. L’Essence de dictame doit être convenablement extraite par pression des feuilles et tiges du dictame à l’aide de gants en peau de dragon pour être utilisable. On la mélange à d’autres plantes pour éviter qu’elle ne perde de ses propriétés cicatrisantes avec le temps.

Potion Tue-loup : inventée par Damoclès Belby à la fin des années 80, cette potion permet à un loup garou de maîtriser davantage son loup intérieur. Elle doit être prise chaque jour de la semaine qui précède la pleine lune (sept prises). Le loup garou pourra ainsi évoluer en toute conscience sous sa forme de loup, ce qui atténue la souffrance mentale et physique de la transformation. Difficile à préparer, elle demeure un palliatif plus qu’un traitement à la lycanthropie.

Mélange de poudre d'argent et de dictame : permet de sceller une morsure de loup-garou par application cutanée, évitant ainsi que la victime ne meure d’une hémorragie. Toutefois, cette pâte noirâtre n’empêche pas la contagion par la lycanthropie, et il y a un certain nombre de sorciers qui auraient préféré que l’on ne les soigne pas.

Philtre régénérateur à la mandragore : potion fabriquée à partir de plants de mandragore adultes qui permet, entre autre chose, de guérir la pétrification. Le philtre peut être aussi très efficace contre d’autres maux magiques.

Potion de régénération : traditionnellement associée à la magie noire, la potion de régénération est une potion permettant de retrouver un corps lorsque celui-ci a été détruit et que l’esprit a survécu dans une forme amoindrie. Il existe plusieurs de ces recettes de par le monde, l’une d’entre elles nécessite la chair d’un serviteur, l’os d’un parent et le sang d’un ennemi. Elle a été utilisée notamment par Voldemort pour récupérer un corps lors du tournoi des trois sorciers.

Philtre Calmant : cette solution à boire est particulièrement utile pour diminuer le stress d’une personne. Certains philtres particulièrement puissants peuvent même servir d’anesthésiants.

Philtre de Paix : permet de calmer l'anxiété et apaiser l'agitation de la personne qui la boit. Aussi surnommée par les plus mauvaises langues le « philtre des hippies ».

Potion de Mémoire 
: permet à celui qui l'absorbe d'améliorer l'accès à ses souvenirs. Plusieurs recettes permettent de la préparer, et elle fait un excellent remède aux sortilèges et potions d’oublis.

ESPRIT (potions affectant l')


Philtre d'amour : ensemble de potions qui permettent de générer, chez celui qui la boit, un fort sentiment d’attirance pour une autre personne. Il ne s’agit pas d’amour mais d’une obsession extrêmement forte.

Amortentia
: ce philtre d’amour est réputé pour être le plus puissant au monde. Son odeur varie pour chaque personne qui s’en approche. La substance elle-même est particulièrement attractive pour qui la voit et la sent.

Pommade pommadante Grégoire : inventée par Gregory le Hautain, elle a la faculté de persuader celui qui l'utilise que celui qui la lui a offerte est son meilleur ami. Son effet est limité dans le temps.

Onguent d'Amnésie du Dr Oubbly : Cette préparation ambivalente à appliquer par voie cutanée permet d’atténuer les pensées négatives et les souvenirs difficiles à supporter. On peut l’utiliser pour alléger des traumas, mais prise à trop forte dose, elle devient une puissante potion d’amnésie.

Potions d'Amnésie
: provoque la confusion dans les souvenirs de celui qui l’ingère jusqu’à une perte de mémoire totale ou partielle. Il existe de nombreuses recettes, des plus bénignes qui ne touchent que les couches les plus immédiates de la mémoire aux plus dangereuses qui peuvent effacer totalement les souvenirs – et donc la personnalité – de celui qui l’a ingéré.

Potion de Confusion et Philtre d’Embrouille : incitent à des conduites illogiques, impétueuses et téméraires. Les plus puissants de ces philtres nécessitent des antidotes ciblés, faute de quoi leurs effets sont très proches de maladies mentales.

Élixir d'Euphorie : a pour effet de rendre de bonne humeur quiconque la boit. Les effets secondaires – une irrépressible envie de chanter et de pincer le nez d’autrui – peuvent être atténués par la menthe.

Potion d'Hilarité : provoque une incontrôlable hilarité lorsqu’elle est bien réalisée. Sa préparation nécessite une grande délicatesse : mal dosée, ses effets sur l’humeur de celui qui l’absorbe peuvent être désastreux, allant de la crise de folie maniaque à la profonde mélancolie.

Potion de Haine : révèle les pires défauts et habitudes d'une personne visée dont on a ajouté un cheveu à la préparation, aux yeux du buveur. Elle est responsable de bien des divorces !

Sérum de vérité : nom générique de potions qui provoquent chez celui qui l'absorbe une incapacité à mentir. Le plus puissant sérum de vérité est le Veritaserum qui ne peut être contré que par un antidote spécifique.

Veritaserum : Le Veritaserum est le sérum de vérité le plus performant connu à ce jour. Il est également le plus difficile à préparer. Cette potion n’incite pas seulement à dire la vérité comme peuvent le faire des sérums plus faibles, elle interdit tout bonnement le mensonge à celui qui l’a consommée.

ESTHÉTIQUE (potions)


Potion de beauté : Nom générique des potions permettant de modifier son apparence physique à des fins esthétiques : certaines altèrent la couleur des cheveux, d’autres des yeux. La plupart sont temporaires, mais il est possible pour un préparateur de potions suffisamment adroit de préparer des philtres et onguents aux effets permanents, particulièrement utiles à des fins de chirurgie reconstructrice, par exemple.

Potion capillaire Lissenplis :  permet de rendre les cheveux lisses et soyeux. Elle a un succès certain auprès des lectrices de Sorcière Hebdo.

Potion bombœil : permet de régulariser la courbure de la cornée à des fins curatives. Avec cette potion, les lunettes ne sont plus nécessaires !

Polynectar : permet à un sorcier de temporairement prendre l’aspect d’un autre être humain. Contre-indiquée pour les transformations en animaux. Cette potion est longue et difficile à préparer, et on peut la trouver au sommaire des Potions de Grand Pouvoir un ouvrage dangereux dont un des rares exemplaires connus est soigneusement gardé dans la Réserve de la Bibliothèque de Poudlard.

FARCES ET ATTRAPES


Potion de Babillage : breuvage magique qui provoque un flot ininterrompu de paroles sans queue ni tête. Utilisée fréquemment à des fins humoristiques, elle permet aussi de faire passer pour fou celui qui la boit, ce qui est, là, nettement moins drôle.

Potion Capillours 
: fait pousser les cheveux et les poils de celui qui la consomme à grande vitesse : pratique pour avoir une belle barbe, réguler sa calvitie… ou faire une farce !

Potion à Hérisser les Cheveux : parfois appelée potion pour la pousse des cheveux, elle a pour effet de stimuler la pousse des cheveux et de les faire se dresser sur la tête.

Goutte désopilante : provoque un rire irrépressible et ininterrompu mais bref. Ses vapeurs peuvent provoquer l’hilarité, gardez bien le flacon fermé !

Décoction Hoqueteuse : provoque le hoquet.

Potion à priser : provoque un reniflement incontrôlable.

Potion fongiface : potion sournoise qui fait pousser des champignons sur le visage de quiconque la boit.

Potion Trismus : contracte les muscles de la mâchoire de celui qui la boit dans une douloureuse crampe. Elle n’est pas mortelle mais peut provoquer de telles contractions qu’elle abîme l’émail des dents.

Potion d'haleine de chien : breuvage magique qui permet, comme son nom ne l’indique pas, à celui qui la boit de cracher du feu sans se brûler pendant quelques instants. Effet garanti en soirée.

Mélange malveillant : son nom est plus terrifiant que son effet, puisque le mélange malveillant est une potion puante présente en abondance dans les bombabouses.

Potion Potiron :
enfermer temporairement la tête du buveur dans une citrouille. Très raccord avec le thème d’Halloween, elle peut cependant provoquer des évanouissement par manque d’air.

MÉNAGÈRES (potions)


Doxycide : potion insecticide de couleur noire qui s'applique avec un pulvérisateur. Il sert à éliminer les Doxys qui peuvent peupler les maisons. Il les paralyse temporairement, ce qui permet aux sorciers de s'en débarrasser sans risquer de se faire mordre.

Everklena : potion d’entretien ménager sous forme de vaporisateur inventée par Erica Stainwright. Vendue dans les années 1950, cette potion prétendait être un nettoyant efficace, mais son inventrice connut la honte lorsque l'on découvrit qu'elle apportait crasse et moisissures.

Nettoie-Tout magique de la Mère Grattesec : potion nettoyante que toute ménagère devrait maîtriser.

PLANTES (potions pour les)


Herbicide : permet de tuer les plantes. Les herbicides spécialisés sont très utiles pour les jardiniers de tout poils !

Potion de Regermination : potion pour plante créée par le célèbre botaniste Tilden Toots. Elle a pour effet de faire revenir à l’état de graine une plante fanée afin qu’elle puisse entamée un nouveau cycle de croissance.

Potion de Rejutage : potion pour plante créée par le célèbre botaniste Tilden Toots qui permet d’atténuer les effets des greffes.

POISONS


Poison de raisin de couleuvre : fait à partir de raisin de couleuvre, ce poison est particulièrement virulent et à l’action très rapide. Il se soigne bien, mais il faut administrer promptement un antidote à la victime.

Goutte de trompette des anges : Poison fait à partir de trompette des anges, il a une action plutôt lente : la victime est prise de crampes violentes de l’estomac, d’une envie constante de vomir et d’une déshydratation chronique. Il ne peut être soigné que par un antidote spécifique, mais l’antidote aux poisons rares peut ralentir et amoindrir ses effets, le temps de préparer le remède approprié.

Breuvage de Champignon mortel : le calice de la mort est l’un des plus dangereux champignons qui soit. Rien d’étonnant, donc, à ce qu’il donne son nom à l’un des poisons les plus virulents du monde de la magie. Nécessite un antidote aux poisons rares.

Poison de dragon
 : ce poison puissant et létal est l’une des substances les plus dangereuses qui existent. Fait uniquement à partir des parties les plus toxiques de diverses espèces de dragon, c’est une substance instable et hautement inflammable. Le poison tue sur le coup lorsqu’il est consommé et provoque de fortes fièvres et une profonde déshydratation lorsqu’il est appliqué par voie cutanée. Il fait partie des substances interdites par le Ministère de la Magie.

Poison sang-dragon : poison composé à partir de sang de dragon, il provoque chez sa victime l’impression de brûler vif de l’intérieur. Le poison entre directement dans le sang et contamine très vite tout le corps. Il est l’un des poisons soignés par le Remède aux poisons rares.

Poison pernicieux :  breuvage magique dangereux qui trouvera toujours la pire façon de nuire à quiconque le boit en attaquant ses faiblesses : ses symptômes varient selon celui qui l’absorbe, ce qui le rend d’autant plus ardu à traiter. Elle est toutefois reconnaissable à ses vapeurs vertes toxiques lorsqu’elle est bien préparée.

Potion vert émeraude :  poison phosphorescent conçu pour ne pas pouvoir être bu jusqu'à la fin. La potion affaiblit celui qui la boit et semble lui donner des cauchemars, voire des hallucinations. C’est cette solution qui gardait l’un des horcruxes de Voldemort.

PROTECTION (potions de)


Potion ignifuge : aussi appelée « potion pare-feu » ou « potion anti-feu », ou encore « solution ignifuge ». Ellepermet à celui qui la boit d’être immunisé contre l’effet des flammes pendant un court instant. Ne fonctionne pas contre un sortilège de Feudeymon, ceux qui ont essayé de jouer aux petits malins ne sont plus là pour en parler. Il existe des potions ignifuges ciblées, ainsi la Potion de Flammes noires et la Potion de Flammes Violettes, par exemple, sont des potions protégeant contre un certain type de feu ensorcelé.

Solution Anti-nargoles
 : potion imaginaire censée immuniser contre ces créatures non moins imaginaires. Si l’on vous en propose, ne la buvez pas !

SOMNIFÈRES


Somnifère : Le Somnifère ou potion de Sommeil est une potion plongeant dans un sommeil temporaire celui qui la consomme. Son effet peut être plus ou moins immédiat, plus ou moins long et plus ou moins puissant.

Goutte du sommeil : somnifère commun à effet immédiat. Ses vapeurs provoquent une tendance à somnoler.

Potion pour un sommeil sans rêves : Somnifère qui permet de dormir d’un sommeil serein, réparateur, et sans rêve. Cette potion est particulièrement indiquée pour les patients ayant besoin de repos après un traumatisme physique et mental.

Elixir de cauchemar : A l’inverse de la potion pour un sommeil sans rêves, l’élixir de cauchemar provoque un sommeil agité et éreintant dont les manifestations se rapprochent d’une longue paralysie du sommeil dont la victime ne peut se réveiller : elle a conscience de dormir et et assaillie par des hallucinations dont elle ne parvient pas à se débarrasser.

Philtre de Mort Vivante : Puissant somnifère présenté à la dixième page du Manuel avancé de préparation de potions, il est aussi connu sous le nom de « goutte de mort vivante » et est composé en grande partie de racine d’Asphodèle en poudre et d’infusion d’Armoise. Le seul antidote connu est la puissante potion Wiggenweld, une solution curative que l’on doit au sorcier du même nom.

AUTRES POTIONS (inclassables)


Potion de Ratatinage : aussi appelée solution de Ratatinage, c’est une potion magique qui permet de faire rétrécir les objets. Elle permet également d'inverser le processus de vieillissement. Si on commet une erreur durant la préparation, la potion devient un poison.

Potion explosive : les explosifs ne sont pas l’apanage des moldus. Les sorciers eux aussi ont leurs C4 magiques. Ces préparations, utilisées entre autre par les artificiers peuvent se présenter sous diverses formes : poudres, potions liquides, baumes. Toutes sont très instables et leur vente est strictement réglementée par le Ministère de la Magie. A réaliser et manipuler avec d’extrêmes précautions.

Gaz Étrangleur : potion liquide qui répand, en s’évaporant, des vapeurs tentant d’étrangler quiconque entre dans son périmètre d’action. Les plus puissantes potions peuvent servir à protéger toute une pièce. Pour lutter contre ce gaz, il faut détruire le flacon avant d’aérer la pièce pour dissiper les vapeurs.



Alchimie


« – Allons, arrêtez de faire la tête et venez avec nous, Severus ! hoqueta Slughorn, la mine réjouie. Je parlais justement des talents extraordinaires de Harry pour préparer les potions ! J’imagine bien sûr que vous y êtes pour quelque chose, puisque vous avez été son professeur pendant cinq ans ! » – Horace Slughorn, Harry Potter et le Prince de Sang Mêlé, chp. 15

L'Alchimie

Si les potions sont enseignées à tous les élèves dès la première année de le cursus à Poudlard, il n’en va pas de même pour l’Alchimie. Matière plus exigeante encore, si cela est possible, que son aînée, l’Alchimie est une option réservée aux élèves de sixième et septième années ayant obtenu des résultats brillants en sortilèges, métamorphose et potions à leur BUSE.

On évoque brièvement en cours de Potions de sixième année cette merveilleuse discipline lors du cours sur les contrepoisons : sont ainsi enseignés quelques principes de l’alchimie sans toutefois entrer dans les détails. Si l’on devait résumer simplement ce qu’est l’Alchimie et ses diverses branches, nous pourrions la définir comme une pratique magique visant à comprendre, expliquer et modifier le monde. Les objectifs des alchimistes peuvent être très divers et tiennent en réalité aux origines de la discipline. Cette pratique prend en effet ses racines dans l’antiquité Egyptienne puis Grecque. D’abord science de la métallurgie et des alliages magiques – savoir encore jalousement gardé par nombre de gobelins qui y puisent leur magie – l’alchimie est ensuite devenue une lecture du monde : tout élément, selon Aristote, serait composé à parts inégales d’air, d’eau, de feu et de terre. En influant sur ces composantes, nous pourrions ainsi transformer les matières, jouer avec les formes et les couleurs, et révéler la vraie essence de chaque chose.

l’Alchimie est ainsi quête de compréhension du monde et de pouvoir. Elle se divise en trois branches qui sont en réalité trois domaines de recherche magique : la quête de pouvoir sur la matière (transmutation du plomb en or, recherche sur les propriétés élémentaires de toutes choses, symbolisme, capacité à retrouver chaque élément qui compose un elixir, etc.), l’étude du vivant (recherche de la Panacée universelle capable de tout guérir, par exemple, mais également certains domaines de la nécromancie et de la médecine magique), l’étude de l’âme, enfin (recherche des mécanismes de réincarnation, de voyage dans le monde des morts, de sublimation de l’esprit ; certains voyants sont également très versés dans ces sciences occultes).

L’Alchimie est, ainsi, partout : elle constitue le fondement des avancées magiques, et ceux qui peuvent véritablement faire progresser les connaissances et les pratiques du monde magique ont bien souvent quelques bases en la matière. Au contraire d’autres formes de magie, l’alchimie est ritualiste : elle s’attache non pas à des formules et des moulinets de baguette magique, mais au contraire à de longues incantations, une pléthore de matériel et diverses autres substances toutes plus dangereuses les unes que les autres.

QUELQUES PRODUITS DE RITUELS ALCHIMIQUES

NB : tous ces éléments sont des produits issus de rituels alchmiques. Ces derniers comportent un grand nombre d’étapes incluant formules magiques, matériel (bougies, pierres, plantes, ingrédients divers), étapes de préparation (immersion, purifications), supports divers (parchemins, symboles mystiques) etc. Les rituels Alchimiques se font généralement dans des espaces dédiés, et, nécessitant une grande puissance magique, peuvent être menés par des groupes de sorciers, mages ou enchanteurs. Il y a souvent un maître qui mène le rituel tandis que ses paires lui offrent un support magique et une réserve de puissance dans laquelle puiser.

La Pierre Philosophale : exemple le plus connu des produits Alchimiques, s’il en est. On raconte que cette pierre a été synthétisée par Nicolas Flamel dans le but d’opérer une fusion entre les trois domaines de l’Alchimie, l’étude de la matière, celle du vivant et celle de l’âme. Elle est d'ailleurs désignée par les alchimistes sous le terme très évocateur de « Grand Oeuvre » et sous-entendrait que le but ultime de ces Maîtres soit cette création miraculeuse. Elle peut ainsi transfigurer le plomb en or et contribuer à la création de mixtures magiques particulièrement puissantes telles l’Elixir de Longue Vie et l’Elixir Eternel. Le seul exemplaire connu a été détruit à l’issue de la première année de scolarité d’Harry Potter.

L’Alkahest : produit un peu moins connu de l’Alchimie, il n’en est pas moins le travail de toute une vie de Paracelse. Substance miraculeuse qui peut rendre à tout objet sa forme originelle tant dans le corps que dans l’âme, l’Alkahest est considéré comme la panacée universelle, mais également comme un puissant élément de contrôle de la matière et du vivant. De nombreux Alchimistes se sont engouffrés à la suite de Paracelse pour tenter de synthétiser cette matière merveilleuse, mais jamais aucun d’entre eux ne semble y être parvenu.

Les reliques de la Mort : Selon toute logique, cape d’invisibilité, baguette de sureau et pierre de résurrection sont trois éléments composés à partir de rituels d’alchimistes : ces éléments mêlant savamment magie, artisanat, sciences des baguettes et alchimie constituent un pont entre le monde matériel et certaines des plus grandes aspirations des alchimistes.

L’arche du Ministère
: de même que la pierre de Résurrection, l’Arche située au ministère de la magie, dans le département des secrets constitue un artefact d’une rare puissance de la troisième voie alchimiste. Ce portail permet en effet de faire le lien entre monde matériel vivant et ce qu’il y a au-delà. Sirius Black est tombé dans ce portail après avoir été frappé d’un sortilège de mort, peut-être sa résurrection lui permettra-t-elle d’élucider le secret de l’après ?



Dernière édition par Gabrielle le Dim 1 Juil - 21:48, édité 6 fois
avatar
GabrielleModératrice & Conteuse à lunettes
Age : 22
Messages : 260
Expérience : 247
Personnages joués : Leslie Phan (d.d.) / Draco Malefoy (i.n.)
Voir le profil de l'utilisateur
Message(ANCRE) Sujet: Re: Annexe : Encyclopédie magique Mer 6 Juin - 10:34

Capacités spéciales (et recensement)
Contenu sponsorisé
Message(ANCRE) Sujet: Re: Annexe : Encyclopédie magique

Annexe : Encyclopédie magique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» J'ai en ma possession un parchemin magique qui conduit à un souterrain !
» Séminaire: la levée du Code International du Scret Magique
» LA BOUTIQUE MAGIQUE
» Annexe: L'OCP (Archives)
» Annexe de l'Hôpital

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum jdr privé world of darkness :: HP :: En deçà de la vérité :: Entre dans notre monde-